Bah Oury assure que la communauté internationale ne reconnaitra pas les élections du 22 mars

Le président de l’Union pour la démocratie et le développement (UDD) estime que combat de toute une génération tombera à l’eau si le chef de l’Etat parvient à changer la constitution et à organiser les élections législatives le dimanche 22 mars prochain. 

Bah Oury estime que le changement de la constitution en vigueur est le ‘’reniement de tous les combats et acquis démocratiques’’ menés par les guinéens durant ces dernières années.

‘’Nous sommes dans une phase très délicate de notre combat politique. Ce n’est pas un combat qui a commencé il y a cinq ou six mois, c’est le combat de toute une génération qui risque d’être sacrifiée si le 22 mars une nouvelle constitution et une nouvelle assemblée nationale sont mises en place’’, indique Bah Oury.

‘’Les militants du RPG ont été parmi ceux qui ont été les plus martyrisés pour que nous puissions avoir un processus démocratique conforme à un certain idéal universel. Et aujourd’hui, au nom du RPG, cet idéal est en train d’être sacrifié. Le peuple du RPG doit se remettre en cause et prendre ses responsabilités par rapport à la question de la nouvelle constitution’’, ajoute-t-il.

L’ancien ministre de la réconciliation la nationale assure que les guinéens se sont battus durant des années pour doter le pays d’un fichier électoral fiable.

‘’Il faut rendre hommage à des personnes qui ne sont plus là aujourd’hui comme un Bah Mamadou, Siradiou Diallo, Jean Marie Doré et tant d’autres qui, pendant des heures et des heures et conditions difficiles, se sont battus pour que le processus démocratique et politique guinéen, puisse avoir une CENI, les bulletins uniques de vote’’, rappelle Bah Oury.

Alors que le président Alpha Condé reste droit dans ses bottes, Bah Oury laisse entendre que ‘’la communauté nationale et celle internationale, quelle que soit la mascarade et ce qui va être déclaré, ne reconnaitront pas ce qui pourrait se passer le 22 mars dans notre pays’’.

Avec Visionguinee

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :