Bah Oury, à propos de l’ouverture de la campagne : « il y a des textes réglementaires qui confortent le décret »

Le président de la République à travers un décret lu sur les ondes d ’Etat a fixé hier soir la date d’ouverture et de fermeture de la campagne électorale.

Un acte du pouvoir central qui suscite beaucoup de commentaires au sein de l’opposition plurielle, notamment chez Bah Oury, président de l’UDD qui renvoie le décret aux textes  réglementaires.

« Il y’a des textes réglementaires qui sont suivis et, qui confortent le décret par rapport à ce qui a été dit », a-t-il annoncé brièvement.

Par ailleurs, le président de l’UDD accuse la CENI d’être à la base des crises autour des élections.

« Mais le problème n‘est pas à ce niveau-là, le problème est au niveau de la CENI qui a organisé un recensement qui a  fait que le fichier est beaucoup plus corrompu que celui de 2015, et c’est  l’une des raisons majeures de la non-participation de l’opposition plurielle à ces élections sans oublier le fait de vouloir prospérer un changement constitutionnel qui met notre pays dans une situation d’illégalité au regard de la constitution de 2010 » a-t-il indiqué ce jeudi 16 janvier 2020 au micro de nos confrères.

Mosaïqueguinee

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :