Badra Koné tranche: « il est exclu que nous rejoignons un parti géré par cette vieille classe politique »

Badra Koné se pose en un anti-système politique de la Guinée.

Lors du lancement de son mouvement politique « Nouvelle Génération Politique » (NGP), ce samedi, à Conakry, l’ex responsable de la jeunesse de l’UFR, s’est prononcé de manière assez claire en faveur d’une rupture absolue avec la vieille génération de politiques.

Sans porter de gants, le vice-maire de Matam a, ainsi, exclu toute idée pour son mouvement de rejoindre la vieille classe politique qui, dit-il, a montré toutes ses limites.

« Il est exclu que nous rejoignons un parti géré par cette vieille classe politique. Nous nous inscrivons dans la logique d’un renouvellement de la classe politique, tandis que les anciens ont tous montré leurs limites. Il y a parmi eux, un qui a été premier ministre quand moi j’avais 16 ans. La même personne veut être président de la république pendant que j’ai 40 ans maintenant. Vous croyez que cela est normal ? Il y a un autre qui a été premier quand j’avais 23 ans. Vous voulez que j’attende qu’il soit président pendant que j’ai 40 ans. Il y a trop de bons jeunes guinéens pour diriger le pays », a-t-il souligné.

Pour relever donc ce défi, Badra Koné a indiqué que la NGP œuvrera et s’emploiera à renouveler la classe politique par l’implication de plus de jeunes.

Avec Mosaïqueguinee

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :