Baadiko Bah : ‘’Même le palais présidentiel doit payer le courant électrique”

Devant les députés à l’Assemblée nationale, le Premier ministre Kassory Fofana a annoncé mercredi que le gouvernement sera dans l’obligation d’augmenter le prix de l’électricité supporter tous les coûts liés à la production, la distribution et la commercialisation de l’énergie énergétique.

Pour le chef du gouvernement, ‘’quand on observe le voisinage, le coût énergétique en Guinée est le plus faible. Il est trois fois moins qu’au Liberia. Est-ce que la Guinée est plus riche que le Liberia ? Ma réponse est non. Il est deux fois moins cher qu’au Mali, pays désertique. Dans tout le voisinage, l’électricité est moins chère. En termes de la qualité des ressources budgétaires, c’est un gaspillage’’.

C’est pourquoi, dit-il aux élus, ‘’nous nous fixons le retour à l’équilibre financier d’EDG à l’horizon 2026. Cela suppose la combinaison d’une série d’actions. On va augmenter le prix de l’électricité, améliorer le niveau de capacité de production pour faire le cout de production. On va investir dans les lignes de transport et de distribution’’.

Le leader du président de l’Union des forces démocratiques (UFD), réagissait à la sortie médiatique du Premier ministre, a déclaré que l’Etat doit faire payer les factures d’électricité à tous les consommateurs sans exception.

‘’Le problème fondamental du courant en Guinée est qu’il y a des gens qui doivent payer, mais qui ne le font pas. Tout repose sur les petits consommateurs, puisque ce sont eux les plus faibles’’, déplore Mamadou Baadiko Bah.

Normalement, selon le président de l’UFD, ‘’même le palais présidentiel doit payer le courant électrique. Ça doit être inscrit dans son budget. Tous les ministères et domiciles de fonction doivent aussi payer l’électricité’’.

Avec Visionguinee

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :