Audiences foraines à Dalaba : de lourdes peines de prison prononcées contre des violeurs

Les audiences foraines dans la préfecture de Dalaba ont été ouverte mercredi, 17 février 2021. Pour la circonstance, sept affaires criminelles étaient inscrites au rôle, composées essentiellement des cas de viols sur mineurs. Sur les 11 prévenus, deux seulement ont comparu devant le tribunal criminel de Dalaba.

Il s’agit de Mamadou Lamarana Diallo et d’Elhadj Bachir Barry, tous les deux poursuivis pour viol sur mineur.

Au terme des débats, les deux ont écopé de cinq (5) ans de prison ferme chacun. Les neuf (9) autres qui ont réussi à s’évader de la prison de Dalaba, suite aux violences survenues dans la préfecture le 22 mars dernier, ont tous été condamnées par contumace jusqu’à 15 ans de réclusion criminelle.

Parmi eux, une femme en fuite, reconnue coupable d’assassinat de son mari et d’incendie volontaire dans la localité de Mafara. Elle a été condamnée à 7 ans de réclusion criminelle, et un mandat d’arrêt a été décerné contre elle.

L’avocat de la défense promet d’attaquer la décision prononcée contre les deux prévenus qui ont comparu.

Les viols sur mineurs sont très récurrents dans la région de Mamou. Le dernier cas est celui d’une fillette âgée de 3 ans, violée le mardi 16 février 2021 à Timbi-Tounny dans la préfecture Pita, par un homme âgé d’une quarantaine d’année. La fillette n’a d’ailleurs pas survécu.

Avec mosaiqueguinee.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :