Assainissement du fichier : « Il ne faut pas arrêter la machine à chaque éternuement » (Rachid N’Diaye)

L’opposition guinéenne demande un accompagnement de la communauté internationale mais dans le processus d’assainissement du fichier électoral.

Les autorités guinéennes y sont favorables déclare le ministre d’Etat, conseiller spécial du président Alpha Condé sur TV5.

Rachid N’Diaye prévient, toutefois, que la machine ne doit s’ébranler à chaque éternuement.

« Je crois qu’ils sont favorables puisse que la date a été fixée. Il ne faut pas non plus arrêter la machine à chaque éternuement. Ce n’est pas aussi des choses aussi réalistes que ça. Il s’agit de prendre en compte les revendications qui sont faites par rapport à un fichier et la CENI qui est la seule autorité chargée d’organiser et de superviser l’élection, a donné des réponses puisse qu’elle a proposé une date et cette date a été validée par le président de la République. Maintenant, ce que les guinéens attendent, c’est pouvoir se prononcer de manière souveraine sur les deux scrutins », croit savoir l’ancien ministre guinéen de la communication.

Guineefutur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :