Antonio s’en prend à Super V : ‘’ tous les jours pendant quatre ans, c’est d’envoyer des mails et insulter…’’

’actualité à la une dans le monde sportif guinéen, c’est le congrès électif de la Fédération guinéenne de football prévu pour le 30 avril prochain. À l’affiche : Antonio Souaré, le président sortant et candidat à sa propre succession et Kerfalla Person Camara (‘’KPC’’ pour les intimes.)

Dans cette course à la présidence de la FEGUIFOOT, l’heure est aux discours de séduction et aux clashs entre les adversaires. Dès son retour dimanche au pays, l’actuel Président de l’instance dirigeante du football guinéen a été accueilli par certains membres statutaires et supporters. Mamadou Antonio Souaré a saisi l’occasion pour lancer les hostilités. D’abord Salifou Camara Super V qu’il ne nommera pas, ensuite ses adversaires qui fustigent sa gestion.

 « Vous savez, diriger le football n’est pas fait pour tout le monde.  C’est une matière qu’il faut connaître,  la maîtriser. C’est très bien beau de diffamer. C’est très bien beau, tous les jours pendant quatre ans, d’envoyer des mails et insulter.  Mais ils n’osent pas assumer.  Et c’est ce qui nous a amenés là.  Ce qui est important, ce que je vais vous dire, ils ont juré que le football guinéen ne marchera pas.  Et nous, on a juré que le football guinéen ira au sommet »  

Le président du Horoya AC a par ailleurs réaffirmé son engagement à poursuivre le combat pour le rayonnement de notre football,  tout en faisant un mini-bilan de ses quatre ans à la tête de la Fédération guinéenne de football. « Nous n’allons jamais nous décourager pour le football guinéen. Aujourd’hui, le football guinéen est à un sommet. Et il y a combien de pays aujourd’hui qui ont l’indice du football dans les 54 pays? Il y a combien de pays où 4 clubs jouent les compétitions africaines ? C’est pourquoi, au jour d’aujourd’hui,  la Guinée fait partie des 8 meilleures nations.  C’est pourquoi, je me suis dit que pour laver l’affront,  beaucoup m’ont découragé de partir au TAS. Mais j’ai dit que je vais au tribunal arbitral du sport pour que devant le monde entier,  que l’on soit totalement lavé et devant la FIFA. Ça nous a même empêché de faire la campagne.  Mais grâce à Dieu, grâce à nos parents, grâce aux sacrifices, grâce aux bons Guinéens notre football est complètement lavé », s’est-il réjoui.

Pour finir, Mamadou Antonio Souaré dira ceci : « ça n’a pas plu à ceux qui ont juré de mettre le football-là au sol. Et ils ont toujours enterré ce football. Ce sont de mauvaises personnes, mais on s’en occupera », a-t-il promis.

Avec Mediaguinee

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :