Alpha Condé réapparaît en forme, pour son âge

Cette fois-ci, le chef de l’État guinéen a décidé de sortir de ses bureaux pour honorer l’Ambassadeur Simon Henshaw, décédé mardi dernier, des suites d’un arrêt cardiaque. 

Pour un moment au moins, les spéculations sur sa santé vont s’estomper. Et peut-être, va-t-il penser maintenant à inviter ses adversaires au dialogue politique et social tant attendu ?

C’est à l’occasion d’une cérémonie organisée au Palais présidentiel pour honorer la mémoire du diplomate américain et le décorer à titre posthume, en l’élevant au grade de Commandeur de l’Ordre National du Mérite, que le président guinéen, Alpha Condé, a fait son apparition publique.

Nombre de commentateurs se demandaient à quelle occasion et de quelle manière le pays allait honorer ‘’le seul observateur indépendant des élections du 22 mars dernier, qui a sillonné un certain nombre de bureaux de votes dans Conakry’’. Le défunt diplomate avait fait des remarques cinglantes sur le déroulement du double scrutin et souhaité qu’un dialogue soit instauré entre les parties.

L’Ambassadeur Simon Henshaw, victime d’une crise cardiaque recevra des honneurs militaires. 

Après avoir indiqué que le décès de l’ambassadeur des Etats-Unis est un coup dur non seulement pour son pays et sa famille, mais aussi pour la Guinée, Alpha Condé a précisé qu’il tenait à rendre cet hommage à ce diplomate qui a pleinement joué son rôle : « L’ambassadeur des Etats-Unis ne se contentait pas de ce que les gens racontaient sur les réseaux sociaux. Il faisait des efforts pour comprendre réellement quelle est la situation de la Guinée et avoir une vue objective et non manipulée ».

Des honneurs militaires

Le Chef de l’Etat a fait savoir que ce diplomate va beaucoup manquer à la Guinée dont il était un grand ami. C’est pourquoi, le Président Alpha Condé a précisé qu’en plus de cette décoration à titre posthume, l’ambassadeur va recevoir les honneurs militaires lors du départ de son corps demain vendredi, de l’aéroport pour les Etats-Unis.

Poursuivant, le Président de la République a également dit qu’il «aurait souhaité qu’il soit là en cette période agitée de la Guinée et où on va vers des élections. Car son bon sens et son sens de la mesure, de la vérité, allait nous aider. Mais on ne peut rien contre la volonté de Dieu». Lire la suite sur Guinafnews.info en cliquant ici

Avec Visionguinee

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :