Alpha Condé porte l’estocade au football guinéen après avoir démantelé l’opposition et débauché ses membres

À présent, il est établi que le Président Alpha Condé s’est immiscé  dans la gestion du football guinéen et œuvre à influencer les résultats du prochain congrès électif de la fédération de football. Il y a quelques temps, il  avait appelé les principaux challengers et leur avait demandé de mettre fin à leurs campagnes au nom de la quiétude sociale. Ils l’ont fait. Puis, il a reçu Monsieur Mamadou Antonio Souaré et a pu lui faire accepter le retrait de sa candidature alors que celle-là avait été validée par la commission électorale instituée à la faveur  du congrès électif. Il le lui  a  malicieusement demandé, pour dit-on empêcher la sanction de notre fédération par les  instances internationales dirigeantes. Maintenant que les candidatures sont rouvertes, que  Kerfala Camara KPC est à nouveau candidat, il a encore reçu  Antonio, Super V, KPC pour leur demander de mettre en place une équipe consensuelle. Antonio n’est plus candidat, Super V ne l’est pas non plus.  Pourquoi  appeler à la compromission quand les règles de saines compétitions  ne sont pas encombrantes ? Le Président Alpha Condé a de sérieux  problèmes avec la démocratie. Il est opposé à elle. Il l’attaque chaque jour et voudra l’abattre partout où elle veut prospérer. On se souviendra qu’il a changé la constitution  du pays pour se maintenir au pouvoir en foulant au pied  tous les principes démocratiques dont ceux consacrant l’alternance et en se montrant  sourd à tous les conseils avisés , à  tous les appels  sincères à  l’observation  de sa  promesse de  respecter  et de faire respecter les dispositions de la constitution ayant fait de lui le Président dont il s’enorgueillit  d’être . Il conseille aux autres, ce qu’il refuse à lui. Quelle incohérence !  Le Président Alpha Condé est un homme aux contrastes multiples.  

Il aurait dit à Antonio qui n’est plus candidat de faire retirer la candidature de AKB. Monsieur Souaré lui a dit qu’il n’y pouvait rien. AKB leur a dit au téléphone  qu’il maintenait sa candidature.  Monsieur le Président de la République ainsi que les membres de son gouvernement comme son Premier  Ministre, son Ministre Conseiller Spécial, son Ministre des Sports et bien d’autres ont un candidat et font tout pour lui assurer la victoire : c’est KPC.  Le parti pris  qui est le leur est manifeste. Que c’est bien triste.

 Étant donné que le Président Alpha Condé s’est invité dans les élections de la FEGUIFOOT, il est à se demander  si les instances internationales du football ne sanctionneraient  pas notre pays.   Le risque est grand. Le football et la politique ne font pas bon ménage. Ils font  peser sur notre football la menace qu’ils ont voulu anéantir en conviant  Monsieur Antonio Souaré à retirer sa candidature. Quelle incohérence ! 

Il ne serait pas illégitime de se poser certaines questions. Enfin, un qui est : pourquoi  le Président Alpha Condé se prête-t-il a un jeu si  dégradant pour sa fonction et nuisible au rayonnement de notre  football  en lequel il n’a rien investi en plus 10 ans de gestion calamiteuse de notre pays ?  Sans  nul doute, il est pris au piège de ceux de son entourage qui tirent profit de cette crise futile et de cette élection à la fédération guinéenne de football. Certains  mènent les combats par procuration pour  leurs collatéraux, d’autres pour le bien de leurs comptes en banque au cas où ils réussissaient à faire gagner le candidat qui leur assurerait les possibilités d’accéder à la rente, de  blanchir les milliards de francs qu’ils amassent  chaque jour. C’est donc une guerre pour la cause de ses intérêts pour le grand mal du football national qui mérite mieux.  Pas plus.  Les patriotes en pacotille ne songent pas au développement de notre football.  Ils ont d’autres chats à fouetter. 

Ceux qui ont  réussi à amener le Président  Condé à s’immiscer dans les affaires internes de la fédération de football ont réussi leur pari : faire  échouer la candidature d’Antonio au profit de celui qui garantit au mieux leurs intérêts.   Ils ont réussi parce qu’ils ont fini par manipuler Alpha Condé qui est pris à son propre piège ;  il aurait alors rassemblé certaines notabilités de la Basse Côte et leur a dit : « Je voudrais que mon successeur soit Kassory. ”  Puis, il a ajouté : “Allez- y réfléchir et arrêtez une chose. ”  C’est le lieu d’interpeller certains fils de la Basse Côte, ceux qui ont toujours été constants dans leurs soutiens à Monsieur Alpha Condé. Messieurs Youssouf Kiridi Bangoura, Malick Sankhon, Cheikh Alpha Condé porte l’estocade au football guinéen après avoir démantelé l’opposition et débauché ses membres

Le Président Alpha Condé a nui à l’unité nationale, il veut une fausse unité autour du candidat KPC, qu’il a choisi  avec ses ministres. Quelle farce !  Ses mains consument  tout ce qu’elles touchent : il a détruit l’opposition  après l’avoir publiquement promis, il a  détruit  le syndicat, il a détruit son parti le RPG  en y refusant le congrès qui élirait son dirigeant,  il a attaqué le football et est  en phase de le détruire.  Il ne faudra  pas l’y laisser faire. Trop de vies en dépendent et en sont liées.  La destruction du football équivaudra à la ruine  de leurs espoirs.

Oumou kadé SOUMAH

Citoyenne guinéenne

Présidente de la NGP

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :