Alpha Condé justifie sa volonté de changer la constitution : ‘’Nous ne voulons plus que les femmes soient frappées’’

Le président de la République, Alpha Condé, a pris part à la célébration de la Journée internationale des femmes, dimanche 8 mars au palais du peuple, placée sous le  thème : « Je suis de la Génération Égalité : Levez-vous pour les droits des femmes ». 

Le chef de l’Etat affirme que dans le projet de nouvelle constitution, il a été proposé des mesures pour l’émancipation des femmes et des filles. Pour Alpha Condé, la fête du 8 mars de cette année est particulière, ‘’car nous voulons que la Guinée soit à l’avant-garde des pays africains qui font la promotion de la femme’’.

C’est pourquoi, a-t-il dit, dans la nouvelle constitution, ‘’nous avons non seulement prévu la parité, mais aussi l’interdiction des mutilations génitales comme l’excision, les mariages forcés. Souvent, dès qu’une fille nait, on dit qu’elle est destinée à épouser telle personne. Le mariage est un choix libre, c’est ce que nous voulons pour les femmes de Guinée’’.

Le président Condé a assuré que ‘’la nouvelle constitution a été faite pour les femmes. Parce que la Guinée a décidé d’être à l’avant-garde de la lutte pour l’émancipation des femmes guinéennes et africaines. Nous ne voulons plus qu’oblige nos filles à se marier. Nous ne voulons plus que les femmes soient frappées. Tout ce qui fera contre les femmes, nous allons désormais nous opposer. C’est ça l’objectif de la nouvelle constitution. Bien sûr, on déforme, mais nous, nous savons où nous allons’’.

Avec Visionguinee

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :