Alpha Condé donne des instructions pour le démarrage de l’usine de transformation de pommes de terre

En raison de la crise sanitaire, les producteurs de pommes de terre traversent une période difficile. Ces agriculteurs se retrouvent, après la fermeture des frontières, avec des stocks qu’ils peinent à être écoulés sur le marché.

Alors que les autorités gouvernementales ont décidé de reprendre le contrôle de la filière pomme de terre, le chef de l’Etat a donné les instructions en vue du ‘’démarrage de l’usine de traitement de la pomme de terre de Mamou’’.

En conseil des ministres, le président Alpha Condé a insisté sur la nécessité de respecter les mesures d’urgence sanitaire qui doivent encadrer la venue et le séjour des experts étrangers chargés de cette opération.

En tournée à l’intérieur, le chef de l’Etat a annoncé à moult reprises l’implantation d’une usine de transformation de la pomme de terre en frites congelées. L’année dernière, le gouvernement a acquis des équipements, qui ont été installés à l’ancienne Conserverie de Mamou, pour la transformation de la pomme de terre.

‘’Quand il y a eu l’Ebola, le Sénégal a fermé ses frontières. Les pommes de terre ont pourri. Aujourd’hui, nous avons tiré les leçons. C’est pourquoi, nous n’exporterons plus jamais de produits agricoles bruts à l’étranger’’, avait annoncé Alpha Condé dans sa tournée.

Pour la pomme de terre, avait-il précisé, ‘’nous avons acheté quatre usines. Nous allons installer une à Timbi Madina, une autre à Soumbalako (…). Vous mettez des pommes de terre dans la machine et des frittes congelées sortent’’.

Avec Visionguinee

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :