Affaire Nabayagate : “en réalité, rien ne filtrera…” (Dr Dansa)

Dans une sortie médiatique chez nos confrères de Djoma médias le premier ministre guinéen, Dr Ibrahima Kassory Fofana a une nouvelle fois, pris la défense de Djenab Nabaya Camara, ministre de l’enseignement technique et de la formation professionnelle.

Selon Don Kass cette dernière n’a pas détourné les 200 milliards et serait tout simplement victime d’accusations infondées.

Une position qui ne surprend guère Dr Dansa Kourouma président du CNOSC.

“C’est le contraire qui allait m’étonner, parce que Kassory Fofana ne peut pas se désolidariser de lui-même après avoir été à la base d’un communiqué du gouvernement pour nier ce prétendu détournement, et qui a également porté plainte contre les journalistes qui ont dénoncé cette affaire, c’est le contraire qui allait m’étonner mais continuer à le nier ne m’étonnerait pas. La forme de la communication me pose problème pour le fait que c’est toujours le premier ministre qui défend ce dossier”, a-t-il relevé.

Dr Dansa, affirme par ailleurs que ce dossier ne connaîtra aucune suite favorable.

“L’instruction qui est ouverte autour de ce dossier le sera pour l’éternité, parce qu’en réalité rien ne filtrera tant que les structures chargées de lutte contre la corruption ne sont pas diagnostiquées, traitées sous la base d’une thérapie de choc initié par le président de la République lui-même pour qu’il y ait des institutions dont l’indépendance, la transparence et l’efficacité soient irréprochable, les dossiers de corruption seront toujours pendant au sein de la justice”, a-t-il indiqué.

Avec Mosaïqueguinee

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :