Affaire Global Voice : le ministre Mamy poursuit deux anciens responsables de l’ARPT pour détournement de fonds

Le ministre des télécommunications et de l’économie numérique, est décidé à régler tout seul, ses comptes avec les anciens responsables de l’ARPT.

Il s’agit de ces cadres qui l’ont précédé à ce poste et qui ont géré le dossier Global Voice.

Ce sont Morlaye Soumah,  l’actuel secrétaire général du même département, à l’époque des faits, Directeur de l’ARPT et Ousmane Camara, appelé OC.

Moustapha Mamy Diaby,  les accuse de détournement de fonds s’élevant à hauteur de 56 millions dollars.

Un montant représentant des intérêts indus sur le service de la société de droit seychellois.

A préciser que les faits  datent  de 2009.

Selon nos sources, l’affaire est jugée au  tribunal de première instance de Kaloum et le plaignant, selon la même source, s’appelle Moustapha Mamy et non l’agent judiciaire de l’État qui devrait pourtant, logiquement l’être.

On apprend également que les  prévenus sont déjà entendus par la DPJ.

Nous y reviendrons !

Source Mosaïqueguinee

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :