Affaire Antonio-Fatma Samoura a-t-il appelé Alpha Condé? Des révélations…

C’est un climat ‘’suspicieux’’ qui plane autour de la Fédération Guinéenne Football à moins d’un mois de la tenue du congrès électif. En attendant, la date fatidique du 14 mai, plusieurs ‘’anicroches’’ se font ressentir au sein de l’instance dirigeante du football guinéen.

La dernière en date est ce ‘’ pseudo’’ appel de la secrétaire générale de la Fédération Internationale de Football Association (FIFA), Fatma Samoura au chef de l’Etat guinéen le président Alpha Condé. 

Ces derniers jours, cette affaire avait enflé, faisant grand bruit. Il se disait que la puissante secrétaire générale de la FIFA aurait mis en garde le chef de l’Etat lui demandant de dissuader Antonio Souaré de se présenter candidat à la présidence de la Féguifoot, au risque d’exposer la Guinée à des sanctions.  

Selon des sources proches du palais présidentiel guinéen et de la Fédération guinéenne de Football, qui ont été contactées par Africaguinee.com, c’est une ‘’cabale’’ de mauvaise augure qui est ourdie contre Antonio Souaré pour le ‘’discréditer’’ aux yeux du chef de l’Etat guinéen afin de le faire désister à la présidence de la Féguifoot.

De quoi s’agit-il ?

Selon nos sources, toute cette histoire est une conspiration forte contre Antonio Souaré qui est ourdie au niveau de la plus haute sphère de l’Administration. Pour nos interlocuteurs, l’ancienne équipe dirigeante de la FGF, battue depuis cinq ans ne s’avoue toujours pas vaincue face à Antonio Souaré.  

Aux dires de nos sources, pour cette ‘’ultime tentative’’ après les maints échecs qu’ils ont enregistré, ces personnes ont préparé une dame qui serait une colombienne se faisant passer pour Madame Fatma Samoura, actuelle secrétaire générale de la Fifa, pour joindre le président Alpha Condé au téléphone.

Au bout du fil, aux dires de nos interlocuteurs cette dame aurait indiqué au chef de l’Etat que si Antonio Souaré se présente, la Guinée prendra 3 ans de suspension. Après cet appel et avant le départ du chef de l’Etat pour le Tchad (obsèques du président Deby), il a voulu rencontrer Antonio Souaré mais en vain puisque ceux qui étaient censés organiser cette rencontre ne l’ont pas fait.

 ‘’ Hier, (Samedi 24 Avril 2021), le chef de l’Etat a instruit un de ses collaborateurs pour appeler le président de la Fédération pour vérifier si c’est effectivement Fatma Samoura qui a appelé le président Alpha Condé ou pas. C’est ainsi, comme le président de la république n’a eu aucune réponse, aurait appelé le gouverneur Mathurin Bangoura afin qu’il dise à Antonio de retirer sa candidature afin de faire éviter à la Guinée une suspension’’ nous a confié ces sources. 

Dans ce ‘’chambardement ‘’ total, un ami au président Antonio aurait appelé Fatma Samoura pour lui demander si elle a eu à joindre le chef de l’Etat guinéen. Selon notre interlocuteur, la secrétaire générale de la FIFA, se dit tomber des nues parce qu’elle n’a jamais joint le président guinéen et au lieu d’être en Suisse comme l’a prétendu celle qui a joint Alpha Condé, elle était à Dakar pour passer le Ramadan auprès de sa famille.

Et d’ailleurs, si la Guinée a un problème avec la FIFA, notre institution réagit par courrier et je n’appelle jamais un président pour quoi que ça soit aurait indiqué Fatma Samoura.

Rencontre nocturne entre le Président Alpha Condé et Antonio Souaré

Samedi soir, le chef de l’Etat aurait rencontré Antonio Souaré pour tirer toute cette confusion au clair. Arrivé à Sekoutoureya, l’actuel président de la Féguifoot a donné toutes les explications plausibles au chef de l’Etat et aurait dit au locataire du palais Sekhouterayah si c’est Fatma Samoura qui a appelé le président guinéen, lui Antonio Souaré démissionnerait sur le champ pour faire éviter à la Guinée de basculer dans la crise.  

Ce complot ourdi au plus haut sommet de l’Etat voulait induire le président Alpha Condé en erreur afin de pousser Antonio à la démission afin de mettre en place un comité de normalisation et d’ouvrir d’autres candidatures, nous a-t-on soufflé. 

Après avoir reçu, il y a quelques semaines, dans son palais les deux mastodontes du football Guinéen, Antonio Souaré et KPC qui se livraient une bataille sans merci, le chef de l’exécutif guinéen a haussé le ton. Alpha Condé a d’ailleurs interdit toute ingérence dans ce scrutin qui fait déjà jaser.

Dossier à suivre…

Source : Africaguinee.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :