Affaire 200 milliards: la ministre Zenab pénard en conseil interministériel, la suspicion des ministres amplifiée

On est loin de l’épilogue dans l’affaire du présumé détournement des 200 milliards de nos francs, soit près de 20 millions dollars. La ministre de l’enseignement technique, Zenab Dramé, au cœur de la nébuleuse était appelée, ce mardi 01 décembre, à s’expliquer en conseil interministériel autour de l’utilisation des 43 milliards de francs initialement prévus pour l’organisation des examens de sortie dans écoles d’enseignement technique et professionnel.

En visioconférence comme l’impose la propagation du Coronavirus, dame Zenab était tout simplement pénard. Plusieurs fois interrompue par le Premier ministre qui lui a demandé de rester focus sur sa gestion du département de l’enseignement technique, l’ancienne DAAF, selon nos informations, n’aurait pas été convaincante. “Ses explications ont suscité de nombreuses suspicions qui sont de nature à amplifier le doute sur sa gestion de ces fonds “ nous précise une autre source.

Les questions qui taraudent les esprits à la suite de la sortie de la ministre mise en cause, c’est de savoir sur quel compte public le reliquat a transité? Où se trouve-t-il en ce moment. L’autre question c’est de savoir si le budget était destiné à organiser les deux examens, comment se fait-il qu’il soit décaissé d’un trait ?

Autant de questions qui réchauffent le dossier, que le gouvernement voulait hâtivement mettre sous l’éteignoir .

Avec Mosaïqueguinee

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :