Abraham Sonty parle de « Pompe à eau » : « j’interpelle les jeunes sur leur sexualité »

Le 17 juin dernier, Abraham Sonty a livré Pompe à eau, un single dont le clip a été annoncé en grande pompe.

Connu pour ses titres accrocheurs et pour ses textes « osés », celui qui se fait appeler l’artiste au pied magique, a indiqué les raisons de la réalisation de sa nouvelle musique : « dans ce clip, j’ai voulu interpeller les jeunes sur leur vie sexuelle ».

Et de préciser dans les colonnes de Mosaiqueguinee.com : »il ne faudrait pas qu’on n’abuse de nos relations, il ne faut pas qu’on exagère jusqu’à se détruire. Des jeunes de 30, 35 et 40 ans qui se livrent aujourd’hui aux produits aphrodisiaques (excitants) pour pouvoir satisfaire une femme au lit, cela est vraiment inquiétant. Pire, ces produits aphrodisiaques sont vendus dans nos marchés comme des cacahuètes. Pourtant, ils ne devraient pas recourir à cela pour être forts au lit. Alors, en tant qu’artiste, il est de mon devoir de contribuer à l’éducation et à la conscientisation de la population surtout les jeunes, les interpeler par rapport à leur avenir, il ne faudrait pas qu’on se détruise de sitôt. C’est ce qui m’a amené à chanter ce morceau ».

Pour Sonty, un artiste doit porter un message dans ses oeuvres : « je ne chante pas pour chanter. Je chante pour une cause bien définie, soit pour défendre ou dénoncer quelque chose. Pompe à eau est une musique d’alerte et de conscientisation de la jeunesse, l’inviter à faire attention à sa santé et à son avenir ».

Avec generations224

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :