Aboubacar Soumah se lâche : « il faut être un menteur pour être avec le pouvoir »

Aboubacar Soumah, le secrétaire général du SLECG, ne rate plus d’occasion pour s’attaquer vertement à la personne du ministre de l’éducation nationale et de l’alphabétisation.

Face aux enseignants grévistes ce samedi, Soumah a de nouveau qualifié Mory Sangaré et les cadres du département qu’il dirige de menteurs. Pour lui, il suffit juste de devenir menteur pour accéder à des postes de responsabilité en Guinée.

« En Guinée, il faut être un menteur pour être avec le pouvoir. Prenez l’exemple sur l’éducation. Le ministre ment, ses responsables mentent… Aujourd’hui en Guinée, quiconque ne ment pas, tu ne peux pas avoir la promotion. Nous enseignants qui sommes censés éduquer les enfants, nous devons éviter de mentir, à tous les niveaux. Lorsqu’un haut responsable ment ou donne de fausses informations, c’est un menteur. Je n’hésite pas de dire à un menteur qu’il ment. Mory Sangaré est un menteur… », a-t-il lancé.

A en croire le numéro 1 du syndicat à l’origine de la crise qui secoue le secteur de l’éducation, le gouvernement est en train de diviser les enseignant en gelant les salaires de certains d’entre eux.

Avec Mosaïqueguinee

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :