Aboubacar Soumah du SLECG au ministre Sangaré : ‘’il ne faut pas faire semblant de donner des cours’’

Alors les établissements d’enseignement sont fermés à cause du Covid-19, les autorités éducative ont initié un programme d’apprentissage qui consiste à dispenser des cours via à la radio et télévision.

Pour le secrétaire général du Syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée (SLECG), cette initiative du ministère de l’Education nationale et de l’alphabétisation est une peine perdue.

‘’Quand on doit inculquer des connaissances aux élèves, il faut qu’elles soient acquises dans de meilleures conditions. Il ne faut pas faire semblant de donner des cours alors que les enfants à qui on les donne ne peuvent pas les assimiler. Pédagogiquement, il n’est pas permis de donner des cours sans qu’ils ne soient assimilables’’, indique Aboubacar Soumah au ministre Mory Sangaré dans la Tribune de l’Actu.

Le patron du SLECG se demande de la ‘’minière dont ils sont en train de dispenser les cours, quelle pédagogie vont-ils utiliser pour que les enfants puissent comprendre. Et si on dit que les cours sont donnés à tous les niveaux,  je me demande avec la radio, comment certains cours vont être enseignés et assimilés vue que les élèves ne pourront pas poser de questions’’, indique M. Soumah.

‘’On ne peut pas nous comparer à certains pays d’autant plus que nous n’avons pas les niveaux de développement. Aujourd’hui, la desserte du courant chez nous est différente à celle du Burkina, la Cote d’Ivoire ou du Sénégal’’, ajoute-t-il.

 

Avec VisionGuinee.Info

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :