Abdourahmane Sano : «Nous devons tenir bon jusqu’à ce que les conspirateurs comprennent…»

Réagissant à son tour, au décret convoquant le corps électoral, Abdourahamane Sanoh, a indiqué que le chef de l’État veut passer par le référendum en vue de briguer un troisième mandat

Le coordinateur national du FNDC qui se dit imperturbable dans son combat, persiste et signe que ledit projet ne passera pas en Guinée.

« Aujourd’hui, pour maquiller le coup d’État constitutionnel, on veut passer par ce qu’on appelle un référendum inconstitutionnel. Mais, ça ne peut pas marcher, donc nous sommes farouchement opposés à cela et nous allons continuer à nous battre pour que l’opportunité de renforcer la démocratie dans notre à partir de 2020 à travers une alternance ne soit pas une opportunité ratée pour la Guinée. Notre combat est total là-dessus. Donc rien ne va nous ébranler », a-t-il prévenu.

Ainsi, il a exhorté les opposants au projet de nouvelle constitution à continuer la lutte.

« Nous devons tenir bon jusqu’à ce que les conspirateurs comprennent que le coup d’État envisagé ne passera pas en Guinée », a-t-il martelé.

Avec Mosaïqueguinee

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :