Abdoulaye Sow tend la main : « nous avons la volonté de recevoir tout le monde, discuter et trouver la solution qu’il faut »

A la différence de l’USTG et du SLECG, tout porte à croire que les responsables syndicaux de la Fesabag, jusque-ici, à couteaux tirés, ont enterré la hache de guerre.

C’est du moins ce qu’a laissé entendre le secrétaire général de la fédération syndicale.

En marge d’un point presse, vendredi, Abdoulaye Sow, avec insistance, a assuré que la Fesabag est une structure syndicale une et indivisible.

« La Fesabag n’a aucun problème. La Fesabag est une et indivisible. Allez dans toutes nos institutions et poser des questions. Le problème dont il s’agit a été résolu par nos textes…il n’y a aucune division au niveau de la Fesabag. Il n’y a qu’une Fesabag au niveau de la république de Guinée où il n’y a aucun problème, je persiste et signe », a-t-il fait savoir.

Toutefois, il a indiqué que les portes de la Fesabag restent ouvertes à tous ceux et celles qui souhaitent y revenir ou y adhérer.

« Nous, quel que soit le problème, nous avons la volonté de recevoir tout le monde, discuter et trouver la solution qu’il faut », a-t-il assuré.

Avec Mosaïqueguinee

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :