A l’assemblée nationale, un député conteste le statut de chef de file de l’opposition à Mamadou Sylla

e principal challenger d’Alpha Condé, Cellou Dalein n’est pas le seul leader politique de l’opposition à ne pas reconnaitre le statut de chef de file à Mamadou Sylla. A l’hémicycle, le groupe parlementaire Rassemblement républicain estime qu’avec 4 députés, l’homme d’affaires ne peut pas prétendre être le patron des opposants. 

Mamadou Sylla, dont le parti a obtenu 4 sièges à l’hémicycle, accuse les élus du groupe parlementaire Rassemblement républicain de jouer le jeu de la majorité présidentielle.

‘’C’est un groupe parlementaire bis du RPG Arc-en-ciel. Comment un ministre peut avoir un députe qui se retrouve dans l’opposition ? Où a-t-on  vu ça ?  Les ministres sont dans le gouvernement et leurs députés prétendent aller quelque part. Les Saliou Bella Diallo, Bouna Keita et tous ceux qui sont alliés au RPG Arc-en-ciel se trouvent dans ce groupe. Comment peuvent-ils nous dire qu’ils sont de l’opposition?’’, s’interroge le président de l’Union démocratique de Guinée (UDG).

Du berger à la bergère, le député Ibrahima Sory Diallo réplique : ‘’C’est ce monsieur qui va dire que nous ne sommes pas de l’opposition ? C’est notre groupe parlementaire qui a osé présenter un candidat contre Damaro Camara à la présidence de l’assemblée nationale. Comme pour dire que si l’on doit parler de l’opposition, c’est nous (…). Mamadou Sylla sait qu’il ne s’est jamais opposé à une décision de la mouvance à l’assemblée. Il soutient tout ce que la mouvance pose comme acte. C’est lui qui va dire qu’il est de l’opposition ?’’

Pour enfoncer le clou, le parlementaire dit ne pas reconnaitre le président de l’UDG comme chef de file de l’opposition. ‘’Je ne le reconnais même pas. Quel statut ? Nous sommes tous des députés. Il a eu 4 députés, moi j’ai 2 et Mouctar Diallo a eu 3. Comment quelqu’un qui a 4 députés peut-il réclamer 500 millions ? Il pense que c’est comme ça que l’argent va tomber. Comme il a vu que Cellou Dalein Diallo a eu 500 millions, il pense pouvoir toucher le montant aussi. Nous allons voir quel est le député qui va accepter ça’’, confie-t-il à Evasion TV, avant de promettre de se battre pour qu’une subvention soit octroyée aux ‘’partis politiques ayant compéti aux législatives et qui ont des députés à l’assemblée’’.

Source Visionguinee

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :