42 membres du FNDC transférés à la prison civile de Kankan (Me Salifou Béavogui)

Alors que plusieurs sources annonçaient le transfèrement au camp militaire de Soronkoni de 42 détenus du FNDC accusés d’être impliqués dans les violences enregistrées dans la ville de N’Zérékoré, on en sait un peu plus sur leur centre de détention.

Selon un des conseils, membre du collectif des avocats du FNDC, les 42 membres du mouvement sont détenus à Kankan, à la maison civile d’arrêt de cette préfecture.

« Ils sont à Kankan à la prison civile. Ils ont été transférés je crois jeudi ou vendredi. Ils doivent être 42 », a précisé d’entrée Me Béa qui ajoute : « Il y a le pool des juges d’instruction qui a quitté N’Zérékoré, est déjà arrivé à Kankan parce que le dossier est d’abord au cabinet d’instruction. De notre côté, nous sommes en train de nous organiser pour être présent. Dans les conditions normales, nous devons être à Kankan aujourd’hui mais avec l’urgence sanitaire, il faut des formalités, des procédures. Nous sommes en train de nous battre dans ce sens-là pour pouvoir faire le déplacement ».

L’avocat a, tout de même déploré que le collectif ne soit informé du transfèrement de leurs clients et des motifs de ce déplacement.

« Il faut simplement regretter que le collectif ne soit pas informé de leur transfèrement et des motifs de leur transfèrement alors que nous sommes une partie importante de la procédure. C’est une atteinte grave et intolérable au droit de la défense », a-t-il fait remarquer ce lundi.

Avec Mosaïqueguinee

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :