1er mai 2019-1er mai 2020 : «nous avons été violentés par des syndicalistes véreux soutenus par certains cadres hauts placés »

La branche USTG-Conakry a du mal à oublier de sitôt les agressions dont certains de ses membres notamment le premier secrétaire adjoint, avaient été victimes l’année dernière au palais du peuple, en marge de la célébration de la fête du travail.

Dans une interview qu’il a accordée à mosaiqueguinee.com, le secrétaire général de l’USTG, une année après la commission des actes, a indiqué qu’ils ont été victimes d’une violence, qui était commanditée par certains hauts cadres de l’État.

«…Nous nous souvenons surtout du 1er mai 2019 où nous avons été violentés au palais du peuple par des syndicaliste véreux soutenus par certains cadres hauts placés. Vous vous souviendrez de ça, on a été maltraité et un de nous a été envoyé à l’hôpital etc… donc c’était très compliqué », a-t-il rappelé tout en le déplorant.

Dorénavant, le secrétaire général de la FESABAG plaide en faveur d’une unité au sein du mouvement syndical, afin que de telles violences ne se reproduisent plus jamais.

Avec Mosaïqueguinee

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :